L’huile de coco, un anti-poux naturel et efficace

C’est la rentrée ! Et qui dit rentrée dit aussi retour des poux à l’école et à la maison pour nos chers bambins…

C’est le moment de dégainer votre super remède anti-poux entièrement naturel !

Concrètement, l’huile de coco agit en asphyxiant les poux, leurs orifices respiratoires étant situés sur leur corps.

Voici la marche à suivre: Appliquez le soir de la racine jusqu’aux pointes en prenant soin de bien imbiber toute la chevelure. Laissez poser toute la nuit (recouvrir la tête à l’aide d’une charlotte, bonnet de bain ou film cellophane, le but étant de ne pas laisser passer d’air afin que les poux soient bien asphyxiés). Le lendemain matin, faites un ou deux shampooings afin de bien laver les cheveux. Renouvelez l’expérience 10 jours plus tard afin de traiter les lentes ayant survécu à l’opération.

Testé et approuvé a la maison !

L’huile de coco en baume pour les lèvres

L’huile de coco est un formidable régénérant pour les lèvres abîmées.

Utilisez-la pure en baume pour les lèvres gercées ou desséchées par le soleil, le vent ou le froid.

Astuce DIY: vous pouvez aussi la mixer avec de la cire d’abeille et de l’huile essentielle de lavande.

SOS coups de soleil !

En cette période estivale, l’huile de coco est une solution naturelle particulièrement adaptée pour nourrir en profondeur la peau et favoriser sa régénération après un coup de soleil.

Refroidissez l’inflammation en prenant une douche fraîche afin de faire baisser la température de la peau, puis appliquez l’huile de coco.

La magie opère et laissera sur votre peau une délicate odeur de noix de coco…

L’huile de coco pour la cuisson

L’huile de coco est idéale pour parfumer vos plats, sucrés comme salés.

Elle est recommandée pour la cuisson car elle a la particularité de ne pas fumer à haute température et de ne pas s’oxyder. Elle conserve ainsi toutes ses vertus et nutriments, contrairement à l’huile d’olive qui ne supporte pas d’être chauffée. Elle permet également aux aliments de ne pas coller dans la poêle.

Vous pouvez l’utiliser pour une cuisson à la poêle à la place du beurre en déposant une noix d’huile de coco si celle-ci est épaisse ou un filet si elle est déjà liquide. Elle est parfaite à utiliser dans votre wok pour réussir vos poêlées de légumes par exemple. En raison de sa savoureuse note de coco, elle est idéale pour la préparation de plats exotiques ou orientaux. Vous pouvez également l’utiliser au four en mettant un filet d’huile de coco comme vous avez l’habitude de le faire avec de l’huile d’olive.

L’huile de coco est saluée comme étant l’une des huiles les plus saines qui soient. Il est cependant recommandé de l’incorporer au sein d’une alimentation équilibrée en acides gras saturés et insaturés et d’alterner huile de coco et huile de colza, huile d’olive et huile de tournesol.

Choisissez-la bien sur vierge et biologique, et de première pression à froid afin de pouvoir profiter de tous ses bienfaits sur la santé. La moitié des acides gras saturés composant l’huile de coco sont présents sous forme d’acide laurique, auquel on prête bien des bienfaits, tels que: abaissement du taux sanguin de mauvais cholestérol (LDL), meilleure digestion (notre organisme aura donc tendance à stocker moins de graisse et disposera d’un peu plus d’énergie), amélioration du système immunitaire… Pour la petite histoire, l’acide laurique contenu dans l’huile de coco est le principal acide gras saturé du lait maternel. La noix de coco est la seule source d’acide laurique qui en contienne en grande quantité 😉